Bonneval

Samedi 17 Avril :
J’ai passé la nuit dehors et je suis recouvert de plus de 50 cms de neige poudreuse, j’ai les fixations ankylosées et ma carre abîmée me fait souffrir. Seule consolation de la journée, vu la quantité de neige qu’il est tombé là haut, les remontées mécaniques ne sont pas prêtes d’ouvrir et c’est pas demain la veille qu’on va me coller ces peaux de phoques ridicules qui rendent ma semelle toute collante.

C’est le printemps !

C’est le printemps !

Le reste de la journée se passe bien au chaud dans le local à skis de l’auberge d’Oule. De l’autre côté de la porte, ça parle fort, ça rigole, ça râle après « la neige qui arrive quand on ne l’attendait plus », les chambres trop petites, les coupures de courant dues à le neige etc…

Freeride in Bonneval

Freeride in Bonneval

Dimanche 18 Avril :
Ca bouge dans le chalet, la porte du local à skis s’ouvre, un de mes potes, B2, a entendu dire qu’on allait à Val Cenis car ici tout est fermé à cause des avalanches, une ballade en voiture ce n’est pas pour me déplaire et pendant ce temps là, nous on se repose…

Au pied de la Bessanaise

Au pied de la Bessanaise

La sieste fut de courte durée car dès le haut du télé nous voilà dans une neige abondante mais si lourde que j’ai l’impression qu’à chaque virage mes fixations vont s’arracher. Et en plus vlà le patron qui veut passer dans la forêt comme si ce n’était pas assez lourd sur la piste, je te jure ! Pour me venger, l’après midi quand il ne s’y attend pas je pique une petite tête tout au fond de la couche de neige et tac roulé-boulé le boss, fait moins le malin…

Raccourci pour rentrer au chalet

Raccourci pour rentrer au chalet

Lundi 19 Avril :
Là ça rigole plus, tout est ouvert à Bonneval et en plus il fait beau, j’ai intérêt à être à la hauteur sinon l’année prochaine au rencard…. Mais c’est super facile à skier, et en plus avec la pente aucun effort à faire. Bon, il n’est pas loin de 14 h. là, il faudrait peut être aller manger quand même… Et la peau de phoque alors ? Oh non ouhlala trop dangereux….
Bon le problème de Bonneval c’est qu’il n’y a pas d’attente aux télés alors quand est ce qu’on se repose nous ?

La descente c’est à gauche

La descente c’est à gauche

Mardi 20 Avril :
Brouillard ! Mais on y va quand même, il ne faut pas rêver. Alors là ce matin, je n’ai pas envie de me casser, je la joue « pas souple du tout », du genre « collant dans les faux plats » et « incontrôlable dans les courbes », tant est si bien que mon maître écoeuré décrète une pause « recherche d’arvas ». Alors ça j’adore, nous on est tranquillement posés contre un rocher en train de glander et les patrons ils courent dans la neige, une pelle à la main, en faisant « bip-bip ».

La tannière

La tannière

L’après midi est moins cool, il faut « s’entraîner à skier dans de la neige pas facile » qu’il dit le patron. Ah je te jure, je ferais bien le coup de la fix qui déconne moi, mais il faut faire gaffe Daniel est là et lui il a toujours plein d’outils pour tout réparer. La fin se termine par un beau petit couloir plus facile qu’il n’en avait l’air mais voilà qu’on reparle de rando, aie, aie, aie…

GPS day

GPS day

Mercredi 21 Avril :
Ca devait arriver, le jour n’est pas levé, il neige et on nous colle déjà ces peaux de phoques sur le ventre. J’envie les petits Rossignol que j’ai croisé ce matin dans le local et qui vont aller faire tranquillement quelques glissades avec les marmots du groupe avant d’aller faire une grande sieste peinards. Nous autres, on va au col Girard paraît il en haut du glacier des Sources de l’Arc. Ca commence bien, que du plat il n’y a rien de pire pour la peau (de phoque), « t’inquiète » dis le tâlon gauche « on est en train de lui préparer une de ces ampoules !! ».

JP se lâche

JP se lâche

Arrivés au col, on me « dépaute », vivement qu’on glisse ! Mais c’est tout plat, ça descend à peine, appelez moi le gérant !! Finalement, on trouve une belle petite combe protégée du vent avec de la bonne poudre comme j’aime…Après c’est ski-route avec les chamois et les bouquetins en arrière plan.

La Trace !

La Trace !

Jeudi 22 Avril :
Chouette on ski avec les petiots ce matin ! Alors ça j’adore, c’est cool : pas de forêt, de rochers, rien que des petites pentes sympas, et puis on s’arrête tout le temps. Bon d’accord de temps en temps il y en a un qui me marche dessus mais bon.. « Sacha, arrête de me piquer avec ton bâton !! ».
Cet après midi on monte en refuge, le refuge de l’Avérole (en un seul mot), si cela se trouve je vais encore passer la nuit dehors…

Julie et sa troupe

Julie et sa troupe

Vendredi 22 Avril :
Ce soir c’est la quille ! Mais en attendant on en bave, on monte à l’Ouille d’Arbéron et même si la neige est belle ce n’est pas tout prêt. « B1 », un autre pote est parti lui avec l’autre groupe vers le col de la Bessanaise, on se retrouvera tout à l’heure de toutes façons. Durant l’ascension, j’ai même droit à un petit portage, ce n’est pas si souvent que j’ai le droit d’être sur le dos du patron. La descente est super sympa, une neige poudreuse pratiquement du haut en bas ! Une petite pause au refuge (gardiens super sympas !) et c’est reparti pour quelques kilomètres de ski route.

Signé : Dyna’ Intiutive (71)

Pour plus d’infos sur les randos à skis effectuées :

Suivez moi

Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.
Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.