Premier stage à la Giettaz

Baptême du feu pour OXYGENE durant ce premier stage de ski en février. Les dieux de la montagne étaient avec nous, cette fois, puisque grand beau temps et neige d’excellente qualité étaient au rendez-vous chaque jour.

giet1La Giettaz n’est pas ce qu’on appelle une grande station connue mais plutôt une oasis de montagne préservée au milieu des Aravis. Le nombre de pistes n’a rien d’impressionnant, les dénivelés non plus mais quel bonheur de pouvoir enchaîner les virages sur des pistes aux pentes idéales, très bien préparées et surtout sans risquer de percuter la foule…

On ne s’étendra pas sur les possibilités de ski hors piste accessible depuis le domaine skiable car il fait sûrement partie, lorsque les conditions sont bonnes, des petits joyaux qui ne sont pas encore archi connus et tracés dès la première chute de neige, alors gardons le secret et c’est tant mieux pour les animaux qui peuplent les environs (on voit encore des biches traverser sous les télésièges à la Giett !!!)

giet2L’hébergement – une grande maison pour nous seuls – en plein milieu du village entre l’Eglise et le Café (devinez l’endroit qui a été le plus visité ?) nous a servi de camp de base pendant une semaine. La gestion libre nous a permis d’apprécier les talents de cuisiniers de Dominique et Max : que ceux qui n’ont pas pris au moins un kilo se lèvent !

A la Giettaz, on ne fait pas que du ski, Paul nous avait organisé une sortie nocturne en raquettes, le début fut à tendance sportive et culturelle, mais après la dégustation des produits régionaux, l’ambiance était plutôt décontractée. De grands projets ont vu le jour, dont un “Maquereaux Land” dont seul Fred peut être le concepteur…
Pendant ce temps là, les enfants – sages -, enfin débarrassés de leurs parents se sont approprié le chalet ! Ils ont eu également leur sortie nocturne, mais en ski, car une fois par semaine on skie la nuit à la Giett’.

giet3En milieu de semaine, quelques groupes sont allés goûter la neige de Flumet et de Val d’Arly : Une grande balade de la journée skis aux pieds avec toujours le Mont Blanc en ligne de mire.

Mais une chose est sûre, quelque soit son niveau de départ, durant ce stage toute le monde a progressé – la correction vidéo fut un grand moment, plus hilarant que technique d’ailleurs..- , on a même assisté à la mutation de quelques skieurs ou skieuses en surfeurs et surfeuses.giet4
Prenons l’exemple de Max :
– Lundi prise de connaissance du matériel : Ah c’est ça des skis !
– Vendredi : Visite des pistes noires de la station : Ah c’est ça les pistes les plus dures…


Qu’est ce qu’on va pouvoir lui apprendre l’an prochain ? Quoi qu’il en soit le rendez vous est pris, à bientôt à la Giett’.

 

Suivez moi

Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.
Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.