Ventron: des huîtres, des escargots, des requins et bientôt des biches

On n’avait pas osé convoquer le ban et l’arrière ban d’Oxygène pour ce premier we d’ouverture de la station de Ventron, car franchement, que ce soit les webcams ou les prévisions météo ça semblait plus que limite. Pourtant la mesure incitative de la station était plutôt alléchante : pour toute huître achetée, un forfait journée gratuit sur l’ensemble du domaine, certes, dans ces contrées reculées, le cours de l’huître avoisine les 20 € mais imaginez la plus-value si la dite huître avait eu la bonne idée de contenir une perle.  Eh oui, avant dans les Vosges la nourriture de base c’était les tofailles, désormais, changement climatique et montée du niveau des mers obligent, on mange des huîtres…

Peu de pistes ouvertes mais beaucoup d’espace

Comme annoncé, seules 2 pistes étaient ouvertes mais comme le skieur de base est plus sensible au nombre de pistes ouvertes qu’à la qualité de celles-ci, on ne se bousculait pas c’est le moins qu’on puisse dire. Et bien c’est génial car ça donne les conditions idéales pour refaire, en ce début de saison,  toutes ses gammes de virages.

Bien sûr, il ne faut pas se mentir, on est en tout début de saison, un hiver pour l’instant très sec, donc l’enneigement sur les pistes était dû principalement à la présence de canons à neige même si ce mot est devenu tabou et doit être remplacé par enneigeur, mais qui ont la bienséance de ne pas cracher en journée ceci dit en passant. Donc qui dit neige à canon de début de saison implique forcément la présence de quelques douzaine d’escargots par ci, par là mais c’est le prix à payer pour pouvoir skier . 

Escargot ou requin ?

Et puis comme à Oxygène on est incapable de rester toute une journée sans sortir des pistes ouvertes et tracées, il a fallu qu’on essaye, quand même, de skier “en dehors” et oh surprise c’était pas si pire, c’était même plutôt bien, enfin au premier passage, skis bien à plat, car au second les requins se montraient assez vite agressifs envers les semelles des skis. Si la notion de requin en montagne, voire d’escargots ne vous est pas familière vous pouvez vous reporter à notre petit lexique illustré des mots qui veulent dire la neige.

La semaine qui vient devrait apporter des quantités de neige significatives, ce qui est plutôt de bonne augure pour la suite, notamment le week-end prochain où on va peut être déclencher une “powder alert” sur Ventron, à suivre… D’autant plus que le we prochain, à Ventron,  c’est le we des biches, qui contrairement à ce qu’on pourrait croire consiste non pas à déguster du gibier en bas des pistes mais de façon plus écoresponsable, à se voir offrir, pour tout achat d’un forfait, un autre abonnement à utiliser dans l’hiver à condition de faire partir de la gente féminine. Comme dirait mon grand père : “Il va y avoir de la meuf !”.

Mais qu’est ce qu’ils ont à sauter comme ça ?

Avec la neige annoncée, il y a beaucoup de chance que les escargots aient disparus et que les requins se fassent plus rares, par contre l’histoire ne dit pas si les biches auront le droit de manger des huîtres…

Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.