Apéro Fesses-Bouc dans les Mille Etangs

L’info s’était répandue à vitesse V (il faut lire “grand V”, sinon ça le fait pas…) sur la blogosphère et la gogosphère : OXYGENE organise un apéro géant à Belfahy, à la Pentecôte !

Le cyber buzz indiquait même que c’était un apéro “durable et à mobilité douce comme prévu dans l’Agenda 21”, c’était du moins ce qu’on pouvait lire sur le site du réseau social qu’est en train de lancer OXYGENE : Fesses-Bouc.

P1050460

Les préfectures de tous les départements concernés (Vosges, Haute Saône et Territôâââre) étaient en alerte : combien seront-ils ? D’où arriveront ils ? La commune de Belfahy et ses 59 habitants va t-elle pouvoir absorber un tel afflux de “teufeurs” ? Bref toutes ces questions fondamentales qui occupent nos hauts fonctionnaires dès que le printemps pointe son nez, leur faisant ainsi oublier les soucis liés au salage des routes durant l’hiver.

Tous les services de renseignements de l’état étaient sur les dents les jours précédents l’événement mais pas grand chose à signaler si ce n’est une augmentation sans précédent des ventes de sacoches à vélo dans le grand Est et un harcèlement par quelques activistes du service des renseignements de la SNCF au sujet des trains qui acceptent ou non les vélos à leur bord.

P1050452

A ce sujet la direction de la SNCF avait reçu ordre de répondre un peu n’importe quoi à ces questions, ce qu’ils firent à la perfection. Par soucis de relance de l’économie, ils refilèrent même des billets surtaxés à certains teufeurs visiblement pas au courant des tarifs. Il faut le savoir, à la SNCF quand tu achètes ton billet en avance tu payes plus cher que si tu le prenais avant de monter dans le train.

Même si ça avait été envisagé, la Marine Nationale a très vite renoncé à “mouiller” (c’est comme ça qu’on dit…) un navire de guerre dans chacun des Mille Etangs d’une part parce qu’il aurait fallu racheter des vedettes à Taiwan et d’autre part parce qu’on craignait des actes de pirateries de la part de sans-papiers somaliens planqués au Val d’Ajol.

IMG_5405

– Chef, chef, ça y est ils arrivent !!! Il y a des dizaines de vélos dans les trains de Belfort, Epinal, Pont à Mousson, Nancy ! On a jamais vu ça depuis 36 !! Ils convergent tous vers Remiremont, faut faire quelque chose chef !!!

En effet, une petite vingtaine de vélos remonte la rue de la Gare en direction de la montagne, mais peu de temps après ils changent brusquement de direction pour se rendre au Prieuré d’Herival comme si un étrange rendez-vous leur avait été donné.

Déjà au XVIIème siècle il se passait des choses bizares ici, “les religieux suivant l’exemple de leur Prieur, négligeaient l’Office Divin pour la chasse et la pêche”.

IMG_5280

Au refuge de la Beuille où toute la “bande” avait choisi de passer la nuit, les touristes et “Amis de la Nature” ont été évacués et remplacés en toute hâte par une brigade du GIGN, tous déguisés en randonneur, leur mission : affamer l’ennemi par tous les moyens, allant même jusqu’à dérober leur nourriture dans les frigos du gîte en criant “go go go..”.

Le lendemain, craignant sans doute les barrages routiers, la “bande” mit une longue journée pour rejoindre Belfahy en empruntant les chemins les plus improbables pour rester discrets. C’était sans compter sur la sagacité des services de la DCRI (avant on disait RG mais ça faisait trop penser à Tintin) qui avaient acheminé “sur zone” un nombre incroyable de fonctionnaires déguisés là aussi en randonneurs faisant presque croire à une marche populaire tellement ils étaient nombreux.

IMG_5333

Belfahy à la Pentecôte ça sonne très bien, car effectivement pour y accéder depuis Servance la pente  est continue et les dernières côtes frisent les 20% ramenés à 18,6 % par un récent décret.

Il faut peut être expliquer -pour les plus jeunes- ce qu’est la Pentecôte (je vous sens tendu, pourquoi , faut pas…). La Pentecôte est une fête chrétienne qui célèbre la descente de l’Esprit Saint, normal de faire la fête car c’est pas un truc qu’il fait tous les jours le gars.

IMG_5364

Le lundi de Pentecôte est jour férié dans beaucoup de pays du Monde. En France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte était fériée, comme quoi c’est pas d’aujourd’hui, comme dit Laurence Parisot (en privé) “qu’on n’en branle pas une au mois de Mai“…Depuis 2007, le lundi de Pentecôte est devenu chez nous un “jour férié non chômé” (???)… il serait temps que l’Esprit Saint redescende un petit coup juste pour nous expliquer ce que ça veut dire.

IMG_5302

L’accueil à Belfahy est extraordinaire, une part importante de la population (1/59 ème) pour être exact est massée entre l’église et le cimetière pour voir passer les “teufeurs” et les encourager. Il faut dire qu’il y a de quoi : 40 bornes et 1200 m. de dénivelé pour un apéro, ça limite les débordements et les troubles de l’ordre public à l’arrivée !

Tonton Raphaëll” de l’auberge de la Belle Hétraie a mis les petits plats dans les grands et les participants ne sont pas prêts d’oublier cet “apéro” !

IMG_5383

Le lendemain, c’est très calmement que la joyeuse “bande” s’est laissé filer vers la plaine direction Belfort et sa gare, sans oublier de faire une halte baignade au Malsaucy, encore un autre endroit de fête puisque chaque année c’est là qu’ont lieu les Eurockéennes.

C’est calmement et sans l’aide d’aucun personnel habilité de la SNCF contrairement à ce que stipule pourtant le placard collé sur le wagon que les vélos furent chargés dans la micheline et que tout ce petit monde rentra bien gentiment chez soi avec des images plein la tête et des courbatures plein les mollets.

 

Suivez moi

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.