Givet, j’y vais pas ?

Oxygène ayant skié tout l’hiver
Se trouva fort dépourvu
Quand la neige eut fondu :
Pas un seul petit virage,
Les skis dormaient au garage.
Il alla voir sa copine
RSV, une asso voisine
Pour la prier de lui trouver
Quelque occupation pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
V’nez avec nous, lui dit-elle,
On va dans les Ardennes
Faire du roller ce week end.
Sur les bords de la Meuse
Rendez-vous fut donc fixé :
La voie verte bien adaptée
S’annonçait fort prometteuse…

IMG_5554

Mes lointains souvenirs des rimes de La Fontaine s’arrêtent là. Acceptez, chers amis que je continue mon récit en prose.

A l’heure dite, tout le monde est là pour que l’honneur du club soit sauf.

Sur le parking de Nouzonville, tout le monde s’affaire autour de son matériel : rollers pour les uns, vélos pour les autres. Sylvie et Yves, de Cap Rando, font l’attraction avec un vélo magique : un vélo électrique. Marie-Noëlle l’observe, Brigitte demande son prix, Patrick s’intéresse à son autonomie, tous trois en se disant : “ce serait bien pour ma retraite…” Personnellement, à l’âge où je serai peut-être en retraite, je pense que ce sera plutôt un déambulateur électrique qu’il me faudra…

Sylvie et son Magic Bike

Sylvie et son Magic Bike

Une heure après l’heure dite, l’équipe de RSV arrive enfin et nous voilà partis pour deux jours de découverte de la sinueuse vallée de la Meuse.

Les RSV doivent avoir un autre rendez-vous car ils filent à un train d’enfer et nous distancent très vite. Faut dire que comme les gamins s’arrêtent à chaque écluse, ça ralentit pas mal notre moyenne.

RSV Team !

RSV Team !

La seule qui parvient à les suivre, c’est Sylvie avec son vélo magique…oubliant que Joëlle lui a confié les vivres des Jeandel. Commencent alors des tractations téléphoniques pour tenter une jonction entre les affamés et leur nourriture. Finalement, ils se résoudront à manger les chips à l’huile de Palme des Sbaffo et le saucisson pas maison des Page. Joëlle, comme la cigale, jura qu’on ne l’y reprendrait plus à se séparer de son pique-nique.

IMG_5547

L’après midi nous musardons tranquillement, au fil de l’eau ou bien rapidement quand nous essuyons une bonne averse. De temps à autre, Joëlle préfère marcher en chaussette plutôt que de “roller”. Marie-Noëlle aurait peut-être du faire pareil, cela lui aurait évité une brève mais percutante rencontre avec la barrière d’un pont. Elle devait être trop occupée à regarder le paysage, qui nécessite parfois de lever les yeux si on veut apercevoir les falaises d’ardoise ou les tyroliennes qui en descendent. Elle s’en tire donc avec un joli bleu sur la joue.

IMG_5558

Au repas du soir, nous troquons salades et boissons contre saucisses et côtelettes grillées à point par les filles de chez RSV. Ensuite, elles assurent aussi l’animation de la soirée en organisant un concours de lancer de gobelets plastiques. Décidemment, ce club ne manque pas de nous surprendre.

Dans la nuit, les températures ont chuté et le ciel s’est chargé de gros nuages. On se croirait en novembre, qui n’est pas franchement le mois idéal pour visiter cette région. De peur d’être congelé sur place, les RSV repartent aussi vite que la veille. De notre coté, la moyenne chute encore : les enfants ne se lassent pas des écluses et les grands commencent à y prendre goût en s’imaginant sur une de ces embarcations.

Pause écluse

Pause écluse

La place du village de Chooz nous offre ses bancs et ses pavés pour pique-niquer. Entre deux bouchées de pain, certains s’interrogent sur le monument aux morts. Peu de noms y sont inscrits mais il est d’une taille imposante. Un coup d’œil sur le nuage de vapeur qui s’échappe de la centrale nucléaire voisine éclaire notre lanterne. Qui a dit que nos hommes politiques ne prévoyaient rien à long terme !

En manque de ski ?

En manque de ski ?

Les derniers kilomètres qui nous séparent de Givet et d’un café où nous réchauffer sont vite parcourus. Une chance : il n’y avait pas d’écluses…

 

Pour faire du roller dans une ambiance sympa : RSV

Pour un point de chute super sympa en bord de Meuse : Le Clip de Moraypré

A lire : L’article écrit par les RSV sur cette sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.