Le topo improbable

J5: Montbozon – Glamondan

– Deniv+ : 720 m. Dist : 36 km Altitude max: 500 m.

Montagnes du Jura, nous voici !

Du camping, grimper la côte jusqu’au village où on prend la paisible D110 jusque Maussans via Besnans. On quitte la Haute Saône en traversant l’Ognon pour rejoindre Aviley. Puis ça commence à grimper pour atteindre Battenans les Mines (anciennes mines de fer), puis Rougémontot et la Bretenière.

Pour varier les plaisirs on peut rejoindre Val de Roualns par les chemins même si ça grimpe un peu. Une belle descente puis une remontée amène à Villers Grélot d’où on se laisse glisser au Puy.

La ferme aux enfants, certes pas mal défraichie et vraiment trop proche de l’autoroute est tout de même l’occasion d’une halte que les enfants ne vous reprocheront pas.

Pour la suite, il faut affuter les mollets ! Par quelques côtes raisonnables on rejoint assez vite le Petit Roulans où une vertigineuse descente vers le Doubs laisse présager la suite, c’est à dire une longue remontée par la D30 et ses deux tunnels (peu de circulation mais éclairage nécessaire dans le grand tunnel) qui amène sur le plateau jurassien. De là on rejoint facilement le petit village de Glamondans.

hébergement : Un endroit magique pour poser sa tente : le moulin de Guigot. Situé à l’écart du village, un bouquet d’arbres centenaires posé devant une ferme restaurée avec beaucoup de goût vous servira de parasol ou de parapluie. Vous serez vite visités par la tripotée de chats qui vit ici, à moins que ça ne soit les poules. C’est difficile de quitter un endroit pareil…

Ne partez pas sans goûter aux saucisses de Montbéliard fumés, c’est du bio, c’est du bon !

IMG_2522

Suivez moi

Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.
Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.