Les Contamines à Pâques

Cette année, rendez-vous aux Contamines-Montjoie pour le désormais traditionnel stage de ski alpinisme d’Oxygène, avec la même petite bande que l’an passé. Sauf que cette année, nous n’avons jamais réussi à être une chiée (c’est à dire 11 personnes …). C’est peut-être pour ça que la semaine a été aussi bonne…

Magie de la trace

Magie de la trace

Par contre coté administratif, c’était une étape importante pour le développement du club. Cette année, en effet, Oxygène a postulé pour obtenir l’agrément “Senior” de Jeunesse et Sport. A priori, ça paraissait simple : il suffisait d’accueillir un senior-testeur chargé de vérifier si les prestations offertes sont accessibles et surtout conformes aux exigences de cette tranche d’age. Thierry ne se faisait pas de bile : il connaissait le testeur en question puisqu’il s’agissait de Jean Paul. Qui l’eut cru, Jean Paul déjà senior !

C’est donc confiant que le premier jour notre groupe s’offre une découverte du domaine des Contamines, avec comme d’habitude quelques sorties de piste. La neige fraîchement tombée nous a offert deux ou trois belles descentes.

Le lendemain, une rando très accessible : le col de la Cicle, 350 m de montée pour plus de 1000 m de descente dans un paysage magnifique sous un soleil radieux. La sortie idéale pour séduire les seniors. Mais Jean Paul, prenant très à cœur sa fonction, a commencé à tester l’organisation dès le matin en oubliant volontairement ses bâtons. Notre GO avait anticipé le piège et prévu de passer devant un magasin de location. Ouf !

L’après-midi, il a assuré avec une activité ludique très appréciée de tous : un exercice de recherche ARVA. Une façon discrète mais efficace de prouver à Jean Paul que nous saurions tous venir en aide aux seniors en cas de besoin. Y compris à ceux qui seraient cachés dans le placard … Pardon, je m’éloigne du sujet.

Devoirs de vacances

Devoirs de vacances

Mardi matin : brouillard donc journée GPS. C’est pas au programme de l’agrément mais ça fait très pro. Et puis ça donne à la montée un p’tit coté jeu de piste. Ça occupe vu que pour le paysage, c’est pas le top. Pour voir les Enclaves, on reviendra.

anim_contamines

Allez, à trois on tire !

Par contre, la descente et ses petits aléas (on chausse, on déchausse, on passe le ruisseau, on tombe dans le ruisseau…) ont peut-être fait naître quelque inquiétude quant à la qualité des prestations dans l’esprit de notre testeur. Il est certain que voir Brigitte à la peine, de la neige jusqu’à mi-cuisse avec tous les autres qui se marrent (ou pire, qui filment !) au lieu de l’aider, ça ne fait pas trop : “j’aide mon prochain senior”. Sans cela, je suis sure qu’on l’aurait eu avec mention notre agrément !

Le couloir à Zub

Le couloir à Zub

Heureusement, nous nous sommes rattrapés le lendemain. Le soleil est de retour et nous accompagne toute la journée pour la montée à la Tête Nord des Fours en passant par le Col du Bonhomme. 1200 m de dénivelle, ça rigole plus. Pour que Jean Paul puisse profiter pleinement de la descente, Jérôme propose à Jean Paul de lui porter son sac. Il ne se fait pas prier. C’est quand même pas dans tous les clubs qu’on propose de tels services, et sans supplément.

Jeudi matin, direction Argentières et les Grands Montets pour fuir la pluie des Contamines. Le brouillard ne nous a pas lâché de la journée mais quelle neige ! Pour notre senior, une journée de “Legend”. Depuis le temps qu’on lui dit qu’il faut changer de skis…

contamines2Vendredi, dernière rando dans les Aravis. Thierry nous demande d’assurer un max pour l’agrément. Les jeunes mâles du groupe se mettent d’accord pour laisser Jean Paul arriver seul au sommet avec les filles. Et Jérôme de feindre un problème de fixation, Fred, un problème de peaux… Quant à Steph, il simule à merveille la peur de la pente et fait demi-tour avant l’arrivée. Mission accomplie, Jean Paul toise le groupe du haut du couloir. Thierry est soulagé quand le verdict tombe : Jean Paul est prêt à revenir l’an prochain.

contamines1

Au dessus du col des Aravis

Mais on espère quand même qu’il se ne pointera pas avec une douzaine de copains car s’occuper des seniors, c’est une sacrée responsabilité ! Et puis faut faire semblant de rire à leurs blagues, c’est le plus dur…

A l’an prochain

Pour des infos un peu plus sérieuses et plus techniques (avec photos):

Col de la Cicle
Rochers des Enclaves
Tête N des Fours: Couloir à “Zub”
Pointes de la Blonnière: Combe à Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.