Rolling stones in Cyprus

carte-chyprePays indépendant depuis 1960, aux confins de l’Afrique de l’Asie et de
l’Europe, la république de Chypre a intégré l’UE en 2004. Je vous laisse découvrir dans les guides son passé tourmenté et son présent encore bien compliqué.

Malgré la distance Oxygène se devait d’y aller au moins pour son sommet ( 18éme du tableau)

Alors

 Ivres d’un rêve héroïque et brutal
 En cet octobre où vaut mieux la frontale
 Nous étions dix huit assoiffés de grimpe
  A partir à l’assaut du mont Olympe

Dimanche 20 et lundi 21 octobre 2013 
C’est vers minuit trente que nous atterrîmes à côté de Paphos. Les loueurs de voitures et notre logeuse nous attendaient heureusement et merci. On a effectivement fait les constats de l’état des voitures à la frontale .

Une demi heure de route (à gauche) et à 2 h du mat nous étions installés dans cinq petits logis à l’entrée du village de Kallepeia (1 sur la carte au nord est de Paphos).

carte-chypre2

Lundi matin la propriétaire Demetra (…les petits plats dans les grands) avec brioches etc, nous explique dans un excellent français les beautés de l’île, son île.

L’après midi sera consacré à la découverte du port de Paphos + baignade (à Coral bay) pour la jeunesse quand d’autres iront faire les courses.

Le soir au resto de Kallepeia, mezze pour presque tous (abondance et simplicité) et concours de jeux de mots ayant pour cible entre autres les deux popes assis à une table voisine profitant pleinement de la même……popote (bien sûr )

Mardi  en route vers le bassin d’Aphrodite (2 sur la carte) en passant par Polis, belle balade vers la pointe nord ouest de l’île (la péninsule des Akamas) même si la fontaine n’a pas pu nous marquer comme le prétend la légende : ceux qui s’y trempent tombent en sortant immédiatement amoureux de la première personne qu’ils rencontrent ; nous étions 18 du même groupe hébergés dans un même lieu, je vous laisse imaginer le b… bazar que cela aurait été ce soir là si on avait eu le droit de s’y rafraîchir.

Une petite crique avec plage de sable a offert en échange l’espace pour un pique-nique-baignade sans danger.

Retour sur Kallepeia par une route moins directe ; seules 2 voitures sur trois atteindront le village. La plus grosse, conduite par Thierry, 8 personnes à bord, s’est un peu lâchée vers Pegoia.

Il fallut aller rechercher les passagers et pour les deux pères de famille courageux attendre devant la télé du bistrot une voiture de remplacement (heureusement y avait du foot aurait dit titi)

Mercredi  : sereine matinée au sein du gîte d’autant que la séance d’aquagym qu’avait essayé de vendre Sacha est remise à plus tard compte tenu de la température de la piscine.

Apres midi consacré à la découverte du site des mosaïques de Paphos (joli), glaces sur le front de mer et virée vers l’est pour un final auprès du rocher d’Aphrodite (3) (c’est là où elle serait sortie toute nue des flots la chipie) avec les enfants et Jean Paul qui se baignent faisant ainsi se coucher le soleil qui en a l’habitude à cet endroit (superbe).

1-IMG_1316

Jeudi  : le jeu va consister à parcourir le triangle correspondant à la remontée des gorges d’Avakas (4) vers Ieva puis descente vers la plage de la baie de Lara (5) et enfin un troisième côté le long de la cote pour retrouver les voitures parquées au bas des gorges, ce dernier morceau étant réservé aux chauffeurs qui iront récupérer les familles occupées à se baigner devant le soleil en train de se coucher (décidément c’est une manie).

1-P1140945

Tout est beau , les gorges d’Avakas spectaculaires, la vue et la descente sur Lara Bay agréable (Lara Bay à 19H y avait que nous, le resto de la baie assez sympa, y avait que nous) mais le trajet un peu long pour les plus jeunes qui avaient hâte de se baigner : il faut reconnaître qu’on a un peu rallongé la course dans les hauteurs avant d’être remis sur la piste par un berger qui nous a indiqué autant Lara (dixit Jean Paul) que Georgios, et qu’auparavant nous avions connu un épisode impressionnant dans les gorges où ces cailloux ne tiennent finalement pas si bien en place ;

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

“A va kas sser !” disait Mélanie et un peu plus tard la grosse pierre sur laquelle Thierry attendait sa sœur a choisi de descendre avant lui obligeant un Patrick qui était en dessous à se jeter de coté dans les épines pour lui échapper et amenant aussi Thierry à effectuer une roulade conséquente et remarquable dans les rochers et les piquants.

Nous baptisâmes l’épisode qui n’en manquait pas “{stones et chardons} ” quand une pause récupératrice (des esprits et des épines) nous permit de réaliser notre plaisir de retrouver l’équipe au complet et de soigner les bobos (Sophie Thierry Patrick).

1-IMG_1293

Dans ces gorges profondes, au fond on est pas si mal ; un conseil restez y !

vendredi : matinée calme au village, jeu de piscine,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

le soleil est toujours là. Après -midi on se tape un monastère (St Neophitos), une église byzantine (Emba), plus un village d’artistes (art college), voila c’est fait (croyait on).

Emba

Eglise d’Emba

samedi  : Thierry un peu cassé reste à la maison et PatrickM se prend une RTT pour le surveiller, le reste du groupe descend à la mer avec visite de l’église de Georgios puis sentier côtier vers le sud, très joli mais bétonnage en cours, vue sur les grottes, escale ensuite sur une belle petite plage, rien que pour nous, très bon bain, le pingouin à bec jaune sort ses palmes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir les villageois avaient prévu un barbecue géant en face de notre gite, mais la piscine n’a pas pris un degré pour autant.

2-IMG_1351

dimanche  : çà rigole plus, on est là pour le sommet nom de Zeus ! Aujourd’hui le jeu va consister à s’en approcher tout en faisant du culturel et de la marche. En fait cela va être aussi beaucoup de voiture et de virages, le culturel ce sera le monastère de Kykko, le plus riche de l’île avec des reliquaires en or, en argent, avec des pierreries et pleins de bouts d’os (il y en a trop parait il dans ce massif).

1-DSCN0396

Certains ont du se déguiser, y en a un qui voulait plus partir…

1-IMG_2174

Au dessus de ce monastère se trouve la tombe de Mgr Makarios et un monument pour la vierge que l’on reverra depuis divers points des vallées dans lesquelles nous randonnerons au sein du Troodos.

768 virages plus loin démarre la vallée des cèdres 1 qui ne poussent que par là dans l’île.

3-IMG_1367

Arbres à planes ramures, couleur bleu gris argent
Qui bordent le sentier d’un graphisme élégant

et toc !

Revooiture et virages jusqu’à Pedulas où nous attendaient nos chambres réservées. Mais plus de place et revoiture et virages jusqu’au col de Troodos où nous serons hébergés à l’hôtel Jubilée (ouf) tout près du sommet.

Lundi  : c’est parti pour l’ascension du Mt Olympe 1951m,

4-IMG_1404

le sommet est chapeauté par un radar militaire anglais interdit d’accès. Dessous deux ou trois pistes pour le ski avec même un télésiege.

Nous attaquons ensuite le TMO, tour du Mt Olympe un sentier bien balisé de quelques Km qui offre des vues magnifiques sur l’île ensoleillée : Kalimèra kalimèra, qu’on disait à tour de bras, effectivement on a rencontré du monde
— d’une part parce que nous avons pris le chemin dans le sens contraire de celui indiqué sur les petits panneaux
— d’autre part le 28 octobre est férié à Chypre (comme en Grèce ), on célèbre le Non des grecs aux italiens en 1940.

Avant de redescendre sur la côte une petite église (Panayia tou Arakou) pour mirer un portrait du christ plein de compassion, çà fera du bien à certains et quelques virages supplémentaires.

Mardi : 9H du mat pas d’aquagym il faut encore que nous Kourion (7) (20km avant Limassol).

Les grecs et les romains savaient trouver les bonnes places ; le site domine la grande bleue et mérite les deux heures de balade entre ses colonnes ses mosaïques et son amphithéâtre.

1-IMG_2178

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

5-IMG_1501

Il est temps d’aller se baigner. En traversant la base britannique d’Akoutiri (superbe terrain de rugby en contre bas de la route) nous atteignons la station balnéaire de Pissouri ( on a eu le choix, moi j’ai fait les deux).

Belle plage mais déjà polluée par le motonautisme. C‘était sans doute notre dernière occasion de l’année pour un bain de mer et tous les participants ont eu envie d’amortir le forfait. Plus tard en suivant la route qui longe la côte arrêt au dessus d’Aprodite hill, pour un ultime romantique coucher de soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et en final Demetra nous attendait devant un robuste feu pour un vrai barbecue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La soirée fut conclue par le pestacle d’Agathe Sacha et les deux Victor qui nous ont mimé la dure vie des déesses et des dieux de l’ancien temps (mise en scène Sophie).

{{Mercredi 30 octobre 2013}} : après le rangement et les préparatifs de départ nous avons eu 5 heures pour la découverte approfondie d’un dernier site moins passionnant que celui de Kourion : l’aéroport de Paphos où notre avion a mis du temps à venir nous chercher.

Oh Oui c’est affreux, dites moi
RYANAIR RYANAIR RYANAIR si RYANSAIR de courir il vaudrait tout de même mieux partir à point …Ce ne fut pas le cas au départ et encore moins au retour.

Mais on était rendu chez nous vers 2 heures du matin ce 31 octobre

6-IMG_1482

Bises à Démétra qui nous a si bien accueillis dans son superbe gîte, aux chypriotes sympa rencontrés sur les chemins, au soleil qui ne nous quittait qu’en soirée (on l’avait compris) et sans regarder sur la dépense pour les couleurs.

Chèrèté & Efcharisto 2

 

  1. Cedrus brevifolia
  2. arrosoir et persil en français

Les derniers articles par Patrick (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.