Un week-end avec Johny

Ce week-end “Grands skis” se présentait sous les meilleurs auspices:
Grand soleil pour trois jours et envoi de quatre éclaireurs, un jour avant le reste du groupe, pour reconnaître au mieux la station de Zinal-Grimentz et trouver les meilleurs spots de descente.

DSCN2237

Cette première journée devait être une belle journée de ski hors piste… Elle le fut au niveau météo, mais pour la neige, ce fut plus compliqué… A tel point qu’au bout d’une demi journée de ski, nous commençions à revoir notre définition de “Grand Ski” : Qu’y avait-il de Grand dans ce ski là ???)

A la fin de la journée, certains envisageaient même de reprendre une licence dans un club de la région où le hors-piste est prohibé, pour retrouver la joie de skier sur des pistes damées et travaillées, loin de ces neiges croutées, cartonnées et trafollées que nous n’avions cessé de rencontrer toute la journée.

DSCN2246

Le sommeil fut tourmenté, la nuit agitée… Avions nous dit ou fait quelque chose de mal, pour que notre moniteur du jour nous emmène dans des neiges aussi peu skiables?

Durant cette nuit, 5 autres skieurs “Grand Ski” en profitèrent pour nous rejoindre…

Le lendemain, grand soleil. Après un succulent café peut être un peu trop fort, les nouveaux arrivants, avides de belles pentes et de poudreuse, posèrent alors LA question : “Alors, cette neige?”; La réponse fusa alors d’une force : “DE LA MERDASSE !!!!!!”.

Un long silence s’ensuivit. (et ” un ange passe, on s’embrasse, un ange recule… Ok, j’arrête…”.)

DSCN2253

Plombée par une telle annonce, notre équipe, accompagnée d’un vidéaste professionnel, décida, tout de même, d’aller tâter cette neige.
Et là, Oh extase… La légère, la bonne, la peuf était au rendez-vous. Fou de joie, notre cinéaste alla jusqu’à creuser des tunnels dans cette si belle neige, perdant même la raison, jusqu’à aller percuter, en fin de descente, la barrière du parking de la station en maugréant des jurons incompréhensibles devant un public suisse médusé.

Zinal1

Cette folle journée s’acheva par un excellent repas accompagné d’un accordéoniste suisse en devenir ou ayant été (caché derrière la cloison mitoyenne, en fait on ne l’a jamais vu…), et de quelques chansonnettes d’ Hervé Villard interprétées par notre barde.

Le lendemain fut une journée plus calme pour notre caméraman. Après avoir passé la veille au soir à filmer oignons, blanc de poulet en train de rôtir, eau des pâtes en ébullition et tout autre chose sans intérêt , il posa sa caméra et se consacra entièrement à son ski.

Zinal11

La journée fut tout aussi sportive et agréable que la veille. Notre week-end se finissait donc, finalement, sur d’excellentes sensations. Seul bémol, la compréhension des horaires dominicaux des bus suisses étant, pour certain, plus compliquée que la lecture d’une carte topo, le retour aux véhicules faillit se transformer en randonnée pédestre prolongée (un grand classique Oxygène, parait-il…).

Zinal10

Et si vous passez a Zinal, n’hésitez pas à aller voir Johnny en concert: places en vente au télésiège de la Corne de Sorbois.

Zinal : Queu Jeu Taiiiimeu….

{Hugues}

PS : La vidéo est ici

Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.