Star Vars – épisode I

A l’issue du stage de Vars, on a rassemblé les courriers (papiers ou virtuels) envoyés par les petits nouveaux à leurs famille et amis, et voilà ce que ça donne….

Cher Thomas,
Comme je te l’ai dit je suis en stage de ski avec l’asso  Oxygene à Vars. On est 48, répartis en 6 groupes avec un moniteur de ski pour chaque groupe. Ca se passe bien, ca parait bien sympathique et familial mais quand même, je trouve que c’est bizarre : les moniteurs ont tous l’oreillette sous le casque et ils envoient des messages sur notre position et d’autres infos codées régulièrement dans la journée à chaque fois que l’on change de vallée. Je pense que tout ceci n’est qu’une couverture, ma conviction est que ce sont des agents secrets  …. Je continue à enquêter, je te tiens au courant
Bises
Maman

star vars

 

Ma chère Cathy,
Comme je te l’avais promis, quelques nouvelles de ma semaine au ski ,notamment une petite anecdote :
Te souviens-tu de nos lits superposés et de notre cohabitation dans une petite chambre ? Et bien je crois revivre cette semaine  ces moments insouciants de l’enfance…
Car vois –tu, nous dormons pour notre part à 4 dans une toute petite chambre dans 2 lits superposés !! Et pour goûter aux charmes du collectif sans se détester tout à fait en fin de semaine, nous utilisons des boules quies… Gigi, que tu connais, nous en a gentiment prêté…sauf que ..ça se perd facilement ! et bien sûr j’avais égaré les miennes. Quelle ne fut donc pas ma surprise de les retrouver en pleine nuit sous mon oreiller !…Toute contente, je me suis empressée de les utiliser et de dormir comme un loir. Mais Cécile (au-dessus de moi), déclare au petit matin avoir perdu les siennes ! (oh zut, j’ai dû les confondre, après les avoir reçues sur la tête en pleine nuit )! Elle n’était pas tout à fait heureuse de ma méprise J). Finalement elle a retrouvé les siennes et le mystère de mes boules disparues réapparues n’est à ce jour toujours pas élucidé…
Claire

Vars1

Coucou Mathilde,
Un petit message pour te raconter notre semaine de ski en février à VARS SAINTE-MARIE avec l’association OXYGENE, un groupe de 48 personnes, de 11 à 64 ans (environ …). Hébergement assez spartiate, mais nous mangions très bien et les personnes de l’auberge étaient sympas. Auberge au pied des pistes, le top ! Dans un village tranquille, mais donnant accès à un grand domaine … Tellement grand d’ailleurs qu’un jour avec notre mono Jérôme (oui, il y avait des monos comme dans les stages UCPA !), nous avons failli manquer la liaison pour revenir de Risoul.
En fait, nous soupçonnons que Jérôme était ‘de mèche’ avec Cherry qui a lâché la perche du téléski alors qu’elle était quasiment arrivée, du coup il est redescendu avec elle puis ils sont remontés ensemble (sans tomber …), tout cela a fait que Jérôme, qui par ailleurs trouvait que notre groupe skiait un peu trop ‘pépère’, nous a fait prendre une  piste déjà fermée et nous a fait foncer pour attraper le dernier télésiège. Bref il est arrivé à ses fins, malin ce Jérôme : nous avons tous dû mettre du dynamisme dans notre ski !
Sinon, de mon côté, après 3 jours de ski sur piste et une journée tranquille (petite rando dans les environs du village et ski en famille), j’ai goûté au hors-piste et à la « peuf » (=poudreuse mais cela ne se dit plus parait-il …). Un peu difficile pour moi mais par ailleurs très grisant et plus ‘nature’. C’est un peu comme quand on faisait ensemble du fond dans les Vosges (pour le côté ‘nature’) mais avec davantage d’adrénaline dans les descentes et moins de fatigue dans les montées (quoique qu’avec Xavier, nous avons fait aussi pas mal d’ ‘escaliers’, voire même aussi porté les skis au milieu des immeubles pour ‘optimiser’ le parcours …).
Et au fait l’an prochain, si vous veniez avec nous ? Ce serait sympa, et je suis sûre que ton casse-cou de Benjamin adorerait les petits passages ‘free-ride’ qui sont un peu la ‘marque de fabrique’ d’ OXYGENE. Je te préviens tout de même, le rythme de ski c’est plutôt 9h – 17h, avec pause de 1h, rien à voir avec nos rythmes habituels. Mais bon, cela permet vraiment de profiter de la neige, cela permet aussi d’être bien fatigué le soir ce qui fait que quand tu te retrouves à dormir à 4 ou 6 dans la même chambre (avec nécessairement quelques ronfleurs …), tu dors bien tout de même !
Je termine en t’envoyant ces quelques photos, bises et à bientôt.
Plume

2016-02-19 09.58.50

Cher Thomas,
Je t’ai parlé que je soupçonnais nos animateurs d’être agents secrets, mais en plus, c’est une secte (à moins que ca soit une secte d’agents secrets). Je t’explique. Mercredi soir, on a tous été invités à se retrouver dans le salon. Puis Joelle nous a dicté des mouvements à faire pour nous chauffer chacun dans notre coin en préliminaires… Ensuite, il a fallu se mettre à deux : on tirait, on poussait, on tirait, on poussait, toujours plus loin, plus fort, tous ensemble dans la même salle (qui eut cru qu’un jour je ferais cela avec plein de couples autour de moi, il y en avait même qui étaient voyeurs assis à l’extérieur…). Finalement, Patrick a pris la parole et nous a carrément hypnotisés avec une voix sirupeuse en nous disant de détendre chaque partie du corps … Mon pauvre fils, je te raconte tout ça mais tu comprends, avec ce qui arrive dans ce monde, faut bien que je surveille et te rende compte… En tout cas, comme promis je ne me suis pas fait remarquée et j’ai appliqué tout à la lettre : hé bien n’empêche, c’était vachement bien !!!
Je t’embrasse
Maman
PS : Tu sais la théorie des agents secrets se confirme : le soir il y a des agents russes au bar pour servir l’apéro, Victor et Sacha. Le camouflage est parfait, on dirait des jeunes ados, ils assurent super bien leur couverture et le service est nickel.

 

Coucou mamie!
Tu te souviens que je devais passer une semaine au ski pendant les vacances? Et bien j’y suis en ce moment et c’est l’HORREUR!!
D’abord on mange des légumes TOUT le temps! Bon je sais bien que les journées ne sont pas très fatigantes mais quand même, on est plein d’ados dans le groupe, on a besoin de force, de viande, de graisse!
Deuxièmement, on est divisé par groupe selon notre niveau et je me suis retrouvée qu’avec des vieux! L’horreur! Tu n’imagines même pas! Impossible de parler avec eux, ils sont super méchants avec moi, ils me maltraitent surtout Jean-Charles, un moniteur qui me tape tout le temps ( Aie Aie Aie, j’ai des bleus )! Je te jure je ne sais pas comment je vais faire pour finir la semaine.
Pour couronner le tout, impossible d’avoir la Wifi, sauf aux toilettes… Autant dire que ma vie sociale et fichue. Du coup c’est des toilettes que je t’écris ce SOS, mais il va falloir que j’arrête car je commence à me faire insulter de tous les noms tout ca parce que je monopolise les toilettes depuis un tout petit peu trop longtemps… Non mais j’te jure!
Souhaite moi bonne chance pour les jours qu’ils me restent,
Ta petite Clem désespérée!
Clem
PS: Evidemment je plaisante c’était trop bien j’ai adoré haha!

2016-02-16 13.49.08

Tu connais Tintin et les oranges bleues ? Hé bien ici on a une Clémentine bleue : elle a le port d’une princesse, sourit tout le temps, arrive à faire les trucs suggérés par le moniteur du 1er coup. Et son sourire fait craquer tout le monde, surtout Jean-Charles qui du coup essaie de nous faire danser sur la neige. Il s’est même mis à faire des exercices de danse lui aussi !
@plus
Tu connais le truc quand ca pue dans dans la télécabine ? Tu fais comme Jean-Charles, tu sors la fiole de mirabelle, t’en bois un petit coup et ca sent la Lorraine en 1 seconde !! Si tu viens du territouâre comme Daniel, tu peux le faire avec du Kirsch. On est entourés  de marseillais mais ils n’ont même pas l’idée de la faire avec du pastis ! Oups on arrive en haut…
@plus

Cher Cousin,
C’est au Chamois que j’ai eu la révélation ! Le ski ne se fait pas en faisant le grand écart !!! Non, non, pauvre sot que j’étais !!!  Etant ami avec la grande danseuse internationale Clémentine, je pensais lui faire plaisir en écartant au maximum mes skis sur les pistes enneigées et en faisant la position de la première et de la seconde et de la cinquième et tout çà pour aboutir à la platitude du grand écart mais non, Gigi ! Non ! Non ! Non !!! Jean-Charles, Sophie, Jérôme et Jeff m’ont aidé à en prendre conscience. A tour de rôle, successivement, ils m’ont menacé (Jérôme : je t’attache les jambes Gigi !), disputé (Jeff : tu n’auras pas de dessert ce soir Gigi !), expliqué avec insistance (Jean-Charles : si tu continues, Marie-Agnès va encore me faire passer un sale quart d’heure ce soir à cause de toi …) mais c’est bien Sophie, l’élément féminin, qui m’a convaincu avec un ‘’mais tu pourrais te blesser Gigi et ce serait dommage pour un si beau … euh … sportif comme toi et jeune avec çà … !’’. J’étais un peu gêné mais elle avait raison et cela a fait tilt dans ma tête. A moi dorénavant les jambes collées, les skis et le cul serré qui sied à un grand sportif ! Je me sens revivre cher Cousin et mes progrès sont à la mesure de mes monos que je remercie du fond du cœur. Pour ma première expérience avec eux, je dis et redis :
OXYGENE, FOR EVER ! OXYGENE, MERCI !!!
A bientôt, cousin. Gigi

Vars3

Ma chère Cathy,
C’est toi qui parlais l’autre jour de ton appréhension lorsque tu t’es mise au ski l’an passé ??
Franchement, je suis étonnée car il n’est rien de plus simple ! A condition de respecter quelques règles élémentaires et d’être parfaitement DETENDUE comme moi ! A peine descendue du tire-fesses que bien sûr tu n’as pas lâché jusqu’en haut, tu te positionnes en haut de la piste (après un petit échauffement), si elle est rouge ou noire tu l’imagines bleue (dixit Sacha), tu te plies carrément en 2 (si si ça marche, tu te détends, tu fais l’avion à gauche, à droite, tu plantes ton bâton et tu tournes (top ,top, top…oh zut ,trop tard ! tant pis, un petit chasse-neige, tu remontes tes skis pour t’arrêter, facile ! non ?
Ah, j’oubliais, tu évites les fous qui te frôlent ! et tu profites surtout de tes adorables moniteurs !!
Alors tu vois, tu peux y retourner en toute confiance,
A bientôt,
Claire

IMG_8648

Ma chère Frangine,
Aujourd’hui grand soleil, dernier jour et nos monos préférés nous ont concoctés une journée d’initiation au ski de rando, tous seuls dans la montagne, un peu de transpiration pour monter, tout schuss dans la descente : c’est top. C’est Daniel qui nous a accompagné. Daniel, c’est le dermatologue du groupe : il règle toutes les histoires de peaux : celles qui collent, celles qui collent pas , celles qui glissent, celles qui glissent pas, il sait tout faire. Même, il y avait Mélanie dans le groupe, ses peaux tenaient pas, il lui en a tout simplement donné des autres ! Si tu veux changer d’air et de peau, viens faire du ski avec Oxygène !
Bises
Anne

2016-02-19 10.05.26

Chère Maman,
Je viens de passer une semaine super au ski avec l’association Oxygène. Tu me dis souvent que je ne manque pas d’air, mais je dois te dire franchement que ça m’a regonflé à bloc. D’abord j’ai pris la voiture avec ma copine Anne et puis le super génial système de co-voiturage a fait que Claire partage la route avec nous. C’était trop rigolo et nous nous sommes raconté plein de trucs de filles …. mais j’ai promis de ne pas en dire plus.
Au séjour, les cours de ski avec  Jeff, Jérôme, Jean-Charles et Sophie étaient supers (je ne sais pas si ça s’accorde), même si  je me suis souvent trouvée la nez dans le poudreuse. J’étais un peu fâchée tout de même quand Jérôme m’a dit  qu’il fallait abandonner le nounours que j’ai gagné à la foire juste pour pouvoir rapprocher un peu mes bras. Puis, c’était bizarre aussi, Jean-Charles était fâché avec moi parce que, soit disant, j’avais brulé une de ses copines, alors que je n’avais même pas allumettes dans la poche. Du coup, pour se venger il m’a fait faire plein de pistes noirs et encore une fois je me suis trouvée la nez dans le poudre.
Puis nous étions logés dans un chalet près des pistes et j’ai partagé la chambre avec Anne, ça c’est très bien passé, même si les autres étaient un peu jaloux car on avait une grande et jolie chambre à deux alors qu’ils étaient souvent très entassés à plusieurs ou dans des chambres moches ! Puis après certains étaient encore plus jaloux car, du coup que je suis végétarienne, j’ai eu des super repas avec des légumes et du poisson et tout. C’était la dame de la cuisine, ma copine Mireille m’a dit qu’elle s’appelait Foufoune, qui a fait des expériences culinaires pour moi.
Dans le groupe il y avait Marie-Agnès, Mélanie, Gigi, Plume, Carole, et puis Clementine et Anne sont venues nous rejoindre. Après Mélanie est allée rejoindre les plus forts et puis après elle est revenue avec aussi Cathy car elles avaient malmenées avec les plus forts et elles avaient mal partout (surtout Cathy au cheville). Heureusement qu’on était là pour les accueillir ! Après, c’est Plume qui était partie rejoindre les plus forts dans la poudreuse car elle était plus fluide que nous, on ne l’a plus jamais revue, sauf un peu le soir aux repas. Puis Anne, Mélanie et Carole sont retournées sur la poudreuse, aussi … etcetera.
Sinon, on a fait plein de copains là-bas, je les nomme pas tous ce serait trop longue, je crois qu’ils étaient tous contents, même si Dan s’est jeté d’une falaise et d’autres sont allés croupir sous des avalanches. Non, t’inquiètes pas, Maman, Thierry leur a donné tous des radars pour qu’on puisse les récupérer sous la neige s’il fallait. Ah si quand même une petite mention pour Thierry et  Joëlle qui ont tout organisé (je crois) même si c’est Mélanie qui a tout fait vraiment.
Ah, dis, maman, tu me paieras le séjour si je décide d’y aller encore l’année prochaine ?
Bisous.
Cherry

Mon cher Thierry,
je t’écris pour te féliciter de la qualité de l’encadrement du stage d’Oxygène.
Durant cette merveilleuse semaine de ski avec Oxygène, j’ai pu mesurer la qualité de l’encadrement et ces petits riens mis en place par Joëlle et toi qui font que d’un stage de base on passe au haut niveau. Cécile m’avait mis au courant que la tradition chez les Jeandel, qui possèdent une immense fortune, c’est d’inviter systématiquement et à leurs frais et à chaque session de ski, un invité, un musicien, un artiste de classe Nationale, une guest star quoi … !!! Ça ne m’avait pas tout de suite frappé mais c’est vrai que d’un seul coup hier ca m’est revenu.
En particulier, la fois où je m’étais approché de l’un de mes Moniteurs préférés, Jérôme, sur la piste de ski à un moment où il marmonnait quelque chose du genre ‘’Cassé la v…’’, ‘’Pardon Jérôme, qu’est-ce que tu disais ? Non, rien je parlais de ma dernière chute en ski la semaine dernière …Cassé la figure ’’. Etrange, m’étais-je dit … Etrange ! Ça m’avait rappelé quelque chose mais je ne savais pas quoi et une autre fois un peu plus tard où Jérôme nous avait encore dit à tous: ‘’Bon, rendez-vous dans 30 ans… euh non… RV en bas de la rouge ‘’ Bizarre. Là aussi sa langue avait fourché ! Il nous cachait quelque chose…
Mais quand le jour du stretching, j’ai remarqué une guitare qui trainait dans la salle, mon esprit s’est éclairé d’un seul coup, mais c’est bien sûr : Patrick BRUEL ! Le chanteur ! Cassé la voix ! RV dans 30 ans ! Ohhhh ! Notre organisateur préféré, toi, Thierry, tu avais invité Patrick BRUEL cette année sous un nom d’emprunt de Jérôme !!! Et tu ne nous avais rien dit ! Heureusement que Gigi est perspicace hein, sinon personne ne le remarquait … D’ailleurs, le jour du départ, croyant que personne ne l’avait reconnu, Thierry, tu étais passé sans cesse à côté de nous en sifflotant ‘’ Cassé la voix, cassé la voix ‘’ à un tel point que mes oreilles sifflaient sur la route de retour des Alpes et que je croyais à une crise d’Alzheimer précoce chez toi … Mais non, je plaisante ! Sois donc bien rassuré, Thierry, je sais, nous savons à présent que Jérôme est donc bien Patrick BRUEL ! Quelle surprise ! Oh quel farceur ! On t’adore !
Gigi

Star Vars : le film.

 

Les derniers articles par Anne (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.