Une semaine à Chamonix

11 membres d’OXYGENE (une “chiée” comme dirait Jean Paul) se sont retrouvés à Chamonix pour un stage de ski alpinisme alternant randonnées et ski hors piste à partir des remontées mécaniques. Cette année, le camp de base était “La Boerne“, magnifique ferme rénovée située à Trélechamps un peu avant le col des Montets. Le premier jour fut consacré à une mise en jambe sur le domaine skiable de la Flégère – le Brévent, au menu ski de piste et petits couloirs….

im4

C’est ça aussi le ski alpinisme

Le lendemain première sortie “peaux de phoques” avec la traversée Col des Crochues – Vallon de Bérard. Cette course comporte très peu de dénivellé montant mais offre par contre une très longue descente jusqu’au village du Buet. La première pente nécessite généralement de déchausser et de continuer à pied skis sur le sac. La journée se passe sans incident si ce n’est u bâton perdu et une lèvre explosée pour Claude, mais on a l’habitude….

Le lendemain, on prend un peu d’altitude en allant réaliser en aller retour le Col du Chardonnet. L’accès se fait par le téléphérique des Grands Montets, la descente du glacier du Rognon permet de rejoindre le glacier d’Argentière, ensuite il n’ y a qu’à monter…

fred

Skieur belge testant des skis haut de gamme dans la descente du Chardonnet

Un premier passage raide avec quelques conversions ont permis de réaliser un petit contrôle sur l’aptitude à la conversion amont, la moyenne du groupe se situe ce jour là aux alentour de 7/20 pour cet exercice…..

La descente en neige transformée au milieu des séracs et des crevasses est un vrai bonheur, la descente de la partie basse du glacier d’Argentière se fera par le chemin des écoliers avec quelques passages techniques.

Le lendemain, la météo mauvaise, ainsi que l’état de la neige, enfin un moniteur HS pour cause de mal de dos ont permis de tester le domaine des grands montets par mauvaise neige, c’est rare mais quand cela arrive c’est toujorus un grand moment….

belvedere

Spaghettis dans le vallon de Bérard

La perturbation annoncée arrive dans la nuit et dépose 50 bons centimètres de neige sans vent. Au petit matin, toute l’équipe est sur les dents en guettant le ciel. Après quelques péripéties dans les files d’attentes, tout le monde se retrouve au sommet des Grands Montets pour quelques descentes comme il y en a peu dans la saison. Ce jour là, la pause midi sera même, à la demande générale, purement supprimée ! Le glacier des Rognons, la Face, les Pylonnes, La Combe des Rachasses, l’Envers des Rachasses, tout y passe, même pour les plus aventureux la descente depuis le sommet du Belvédère de l’Aiguille des Grands Montets.

Le lendemain, la météo n’est pas très bonne, nus partons donc direction la Flégère pour tenter le Col de Belvédère en aller retour, à moins que le temps se lève, on ne sait jamais… La neige étant relativement instable, la traversée pour accéder au Lac Blanc depuis le sommet du télé de l’Index semble trop risqué, nous décidons donc de redescendre prendre l’itinéraire d’été inférieur.

brigitte

Passage technique sur le glacier d’Argentière

Durant la montée, le temps semble s’arranger, la vue se dégage. En début d’après midi, nous atteignons le col du Belvédère, le couloir nord semble en excellente condition. Après avoir installé une main courante d’une soixantaine de mètres, chacun progresse dans le couloir selon une technique qui lui est propre : Benoit couché sur la pente, Jean Paul fait la planche même au delà de la corde, etc… Ensuite la pente s’adouçit et s’élargit, les virages sont plus faciles…

im5

Epouse du skieur belge précédemment cité, tellement heureuse de voir son mari avec du si bon matériel…

Le dernier jour, il a beaucoup neigé dans la nuit, il neige encore, les remontées mécaniques sont fermées dans l’ensemble. L’attente au café démotive les plus téméraires, finalement le stage se termine par un bon repas aux Marmottons.

La suite l’année prochaine !

Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.