Une sortie dans les Vosges

Malgré une petite forme contractée sans doute par un coup de froid lors de cette merveilleuse première sortie du club Oxygene qui s’est deroulée le we du 15/16 Janvier 2000 dans les Vosges, je me mets a l’ouvrage pour en faire le compte rendu en tant que secretaire adjointe et soeur du president.

Le samedi s’est écoulé gentiment entre la lessive, le menage et la vaisselle (j’avais recu des copines la veille) et les coups de téléphone intra-membres pour savoir qui venait, ou, quand et a quelle heure ! Finalement nous nous sommes retrouvés a 5 à l’auberge de jeunesse de Ventron vers 20h (beau ciel étoilé) ou la dame charmante qui tient cette auberge de jeunesse a fait une petite gaffe prenant Sophie (un membre jeune et actif de l’association) pour la fille de Thierry (notre cher president) !

Dans la nuit toujours étoilée nous sommes allés tester la ferme auberge du Gros Prè avec sa Vosgiflette (pommes de terres AVEC Munster) et ses chauffottes (pommes de terre SANS Munster) ; tant de diversité au fin fond de nos belles provinces est toujours agréable a découvrir !

La nuit fut calme malgre les sauts de cabri d’un jeune membre (le mari de la Sophie sus nommée) sur son lit pour faire rentrer son sac de couchage dans son envelloppe sans salir ses chaussettes blanches au petit matin (vers 8 heures quoi) ! ah les jeunes, toujours plein d’imagination.

Nous avons retrouvé notre cher président sur le parking de la petite station familiale de Ventron (mais ou allait il ?) et apres un copieux petit déjeuner chez les Leduc (buffet a volonteé mais yz’ont vu tout de suite qu’on n’avait pas couché là) nous avons découvert le domaine et retrouvé une nombreuse bande de membres (de l’association) : une bonne vingtaine en tout.

Les pistes étaient très dures mais les bois et les pres du Riant parfaits. Cette année l’accent est mis sur le JUMP (saut de barbelés, ruisseau, rocher) Quelques échanges de ski ont bien eu lieu entre les membres mais je n’ai pas tout compris donc je n’en dirai pas plus. A noter : une chute de Brigitte (rare, occasion a saisir) et 3 chutes de Fred (le mec aux chaussettes propres) sur 50 metres sur la bleue (un probleme de chaussettes sans doute).

Personnellement j’avais hate que la nuit tombe (la gastro déjà ???) afin que tout cela cesse et que je puisse me réchaufer avec le chocolat chaud (ou toute autre boisson ) que nous partageons traditionnellement avant de repartir chacun vers notre salle de bain. Il y aurait encore plein de choses a dire (les repas de midi, une histoire de peignoir dans une chambre, etc) mais j’en dirais plus lors du rapport concernant la prochaine sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.