2 jours pour la sécurité au Gaschney

A l’initiative de la commission ski de randonnée et du pôle développement de la Ligue Grand Est de Ski, une trentaine de skieurs du massif s’étaient donné rendez-vous début décembre dans le superbe chalet René Holweg tenu par l’ASCS Ski.

Chalet rené Holweg

Entre deux sorties dans la tempête

Il y avait là des skieurs d’une dizaine de clubs des 4 coins de la Grande Région. Parmi eux des moniteurs fédéraux de ski de randonnée, des moniteurs alpins ayant la spécialisation “Hors Piste”, des licenciés concernés par les problèmes de sécurité et même deux futurs brevets d’état de ski alpin venu compléter leur formation.

Contrairement à l’an passé, la neige n’avait pas encore daigné recouvrir les pentes du Gaschney et une météo exécrable n’incitait pas à s’attarder à l’extérieur. 

Malgré la pluie battante, la neige fondue et le vent violent, des ateliers “recherche de DVA” mono et multi victimes ont été mis en place sur les 2 jours. Chacun, habitué ou non, a pu évaluer son niveau dans cette opération absolument essentielle pour la sécurité hors des pistes balisées.

Bien au chaud, à l’intérieur du chalet, se sont succédé tout au long du week-end des interventions proposées par différents intervenants.

Pierre Marie David nivologue et fondateur de l’association Niv’O.S.E, un groupement de bénévoles qui tentent de palier l’absence de BERA (Bulletin Estimation des Risques d’Avlanche) fournit par Météo France sur le massif. Pierre Marie, après avoir fait un exposé sur l’interprétation d’un profil stratigraphique issu d’un sondage de battage, a proposé aux participants des études de cas réels où à partir d’un profil le but était d’évaluer la stabilité du manteau neigeux.

Pierre Marie David présente le profil stratigraphique issu d'un sondage de battage.
Pierre Marie David présente le profil stratigraphique issu d’un sondage de battage.

Le Peloton de Gendarmerie de Hohrod s’était également déplacé pour évoquer avec les participants le passage de l’alerte et la préparation sur le terrain d’un secours, notamment héliporté. L’adjudant Chef Denis Ramelet a rappelé les informations essentielles à transmettre , le gendarme Antoine Baccou a fait une démonstration d’un matériel dont sont équipées les équipes de secours et qui permettent de localiser une personne à l’aide de son portable à condition qu’il y ait une connexion internet.

L’usage des sacs airbag a fait l’objet d’une présentation par Jean François Degay, moniteur fédéral de ski de randonnée. La commission de ski de randonnée de la Ligue Grand Est de Ski a fait, l’an dernier, l’acquisition de sacs airbags, ils sont à la disposition des licenciés qui en ont l’usage pour un week-end ou un stage. 

D’autres présentations sur la formation des avalanches, les dangers du ski en dehors des pistes balisées et la prise de décision ont été proposés par Thierry Jeandel, formateur ski de randonnée et ont donné lieu à des échanges très intéressants entre les participants.

Le rendez-vous a été pris pour l’an prochain en début de saison avec, on l’espère, une couche de neige permettant de réaliser des exercices en situation. 

Suivez moi

Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.
Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.