Gastro Freeride Camp in Montgenèvre

Cette fois pour faire ce sacré compte-rendu dont personne ne voulait se charger ( ah quel est l’imbécile qui a lancé cette mode ! ) on a du fouiller dans les affaires personnelles de quelques stagiaires – je sais c’est moche-, des femmes de surcroit -nous sommes ignobles- et recopier des pages entières de journal intime -on ne peut plus se regarder en face… On vous en livre ici une compilation. Par respect pour leurs vies privée et professionnelle ainsi que leurs familles, les prénoms ont été transformés…

IMG_0203

Samedi 13 février : Sainte Béatrice

Cécilia :

« Arrivée à Montgenèvre sous le soleil. Passage du tunnel du Fréjus sans réduction. Passage du Lautaret en 2 vagues :
– 1ère vague : lucky
– 2ème vague, unlucky, à quai, coincé au col, arrivée tardive (cf. Florence, dit le boulet)

Apéritif du patron. Apprentissage du code d’entrée par les ados (ils finiront par l’oublier et ne pas rentrer du tout…). Repas à 20h. Dodo »

Marie Noëlla :

« Une semaine : six jours, six météos différentes, six moniteurs différents : ils ont tous le même anorak bleu (sauf la Dame Blanche), mais pas tous le même vocabulaire. Par ordre alphabétique, les miens: Daniel, J-C, Lionel, Olive, Sof et Thierry. A vous de les remettre par ordre chronologique. »

Bénedicta :

« Cette année, je raccroche …..
Déjà 11 ans que je traîne mes spatules avec Oxygène, faut se rendre à l’évidence, il est temps de passer à autre chose…. Plus le temps de s’entraîner pour être au top (ou au moins un minimum en forme..)…Février sous le soleil des tropiques, ça doit être bien aussi… »

troupeau de schtroumpfs dans son biotope

troupeau de schtroumpfs dans son biotope

Dimanche 14 février : Saint Valentin (!)

Cécilia :

« Qui dit arrivée tardive, dit réveil tardif…..1ère préparation des skieurs à 8h45, 1er rush…Répartition des groupes, premières sensations de glisse pour certains. Beau temps. Dommage que le staff d’organisation n’ait pas envisagé de fêter dignement la Saint Valentin, vu le nombre de femmes célibataires. En projet pour l’année prochaine, la rose et le coffret de « Mon chéri » dans un boite en forme de cœur en cadeau pour toutes ces dames »

Marie Noëlla :

« Pour découvrir le domaine, on admire les montagnes aux alentours.

– C’est quoi le sommet pointu?
– Le Janus, 2565m, affirme le Schtroumpf bleu.

En fait, c’est le Pic de Rochebrune, 3325m, mais, c’est sûr, « Janus » permet davantage de jeux de mots, dont je vous fais grâce. »

Bénedicta :

« mon groupe, ça c’est fondamental , le groupe …

Cette année, bingo : un groupe où on veut skier, mais pas se faire peur, profiter du moment présent. Me voici entourée d’acolytes joviaux, toujours de bonne humeur, des épicuriens à l’image d’Olivier qui nous assure que « la joie du torrent n’est pas d’aboutir au lac mais de rencontrer les rochers » , tous heureux de glisser sur les pistes et en dehors entre les mélèzes et les pins cembros…et le tout sous l’œil vigilant de nos monos « 

"Cécilia" à l’attaque

« Cécilia » à l’attaque

Lundi 15 février : Saint Claude

Cécilia :

« Claude : empereur romain de -41 à sa mort située en 10 après JC (Jésus Christ, bien sûr et non Jean Charles), époux de Messaline puis d’Agrippine (uniquement pour les lecteurs du Nouvel Obs, mais dans cette assoc de profs, il doit bien y en avoir quelques uns..), qui l’assassina. La St Valentin est bien finie…

Beau temps mais…Blandine chute : aïe un genou ! »

Marie Noëlla :

« Pour onduler dans la fraîche (Ndlr: Rider la Peuf en langage courant), le Schtroumpf bleu a dit: Tu verrouilles le haut, et tu laisses faire le bas.

On ne sait pas bien ce que font nos pattes arrière, mais c’est vrai que ça laisse de jolies sinusoïdes (Ndlr: f(x)=a sin (x / b) en langage courant) sur la neige. »

Bénédicta :

« Avec Sophie « on n’est pas dans le groupe des forts, mais on va quand même vous faire tâter la poudre …..ça vous dérange pas ? » … et c’est parti, à l’assaut des pentes …hors piste. Et pour se réconforter à midi, une petite pause chocolat chaud en Italie, Cécile, a le plan d’accès gravé dans la tête »

MVI_0142-2

Mardi 16 février : Mardi gras

Cécilia :

« On n’est pas tous déguisés, encore qu’avec nos casques et nos passe-montagne… Les moniteurs se déguisent en schtroumpfs, Florence en dame blanche. Beau temps. La neige est bonne. France chute, bilan : 2 côtes cassées »

Marie Noëlla :

« Pour carver dans le brouillard, le Schtroumpf bleu nous conseille: L’oreille à l’intérieur du tournant doit toucher la neige. Tu mets x % du poids sur le ski amont et y % sur le ski aval.

Je crois que x + y = 100 (sauf si on pose l’oreille), mais je ne sais pas exactement, car j’ai préféré me perdre dans le brouillard, plutôt que de me casser 2 côtes. »

Bénédicta :

« Avec Joëlle, dans l’échelle du hors piste, on monte encore d’un cran : ce sera des hors pistes vraiment hors pistes sur une neige comme dans les films , dans des combes de rêve … et quand y’en a plus , y’en a encore une à explorer à l’autre bout du domaine ….et on enchaine les virages s’il vous plait … »

MVI_0199

Mercredi 17 février : Les cendres

Cécilia :

« Cela tombe bien, il fait tout gris…Matinée calme, au chalet sauf pour nos valeureux schtroumpfs partis faire un bilan de compétence dans la peuf..
Marie chute, bilan : une contusion de la rotule …La gastroentérite est en franche augmentation, en version haute ou basse, selon les familles. »

Marie Noëlla :

« Sous la neige, pour ne pas perdre le Schtroumpf bleu, on est resté tout près des remontées. Sur les pistes, mais aussi à coté des pistes (c’est plus drôle); en France, mais aussi en Italie (c’est plus bruyant); dans les mélèzes, mais aussi les sapins (c’est plus risqué: ceux qui ont, un jour, basculé tête en bas dans le cône au pied d’un sapin le savent bien: ça n’arrive jamais dans les mélèzes.) »

Schtroumpf Résine

Schtroumpf Résine

Jeudi 18 février : Sainte Bernadette

Cécilia :

« Un miracle : grand soleil, grande neige !
Journée avec Daniel : que du bonheur…sauf les grandes traversées.
Thierry et Jean voient l’avalanche large de 20 mètres, Fred de 6 mètres, c’est comme dans les meurtres, autant de témoins, autant de versions, sauf qu’il vaut mieux la voir de loin (l’avalanche) »

Marie Noëlla :

« Au soleil, pour atteindre, à pied, le sommet convoité pour profiter d’un hors piste d’exception, le Schtroumpf bleu nous encourage: C’est tout près! On y est presque! Ça ne monte presque plus! On est presque en haut!

Donc, anorak bien fermé en guise de sauna, casque bien vissé sur la tête en guise de cocotte-minute, skis à bout de bras en guise d’haltères, chacun en bave pendant une heure, avec de la neige à mi-mollet pour certains, à mi-cuisse pour certaines. Pas de problème, il y en a même un qui rééduque une entorse de la cheville. Et arrivés là -haut, on a droit à une petite décharge d’adrénaline en voyant partir une coulée de neige. »

Bénédicta :

« …Immodium 3 cachets midi, matin et soir. Smecta 4 fois par jour entre les repas….. »

Une descente d’exception ça se mérite...

Une descente d’exception ça se mérite…

Vendredi 19 février : Saint Gabin

Cécilia :

« T’as de beaux yeux, tu sais….derrière ton masque, ton cache nez et ton casque.Super neige, super gris…on se quitte bientôt, super blues… »

Marie Noëlla

« Pour finir la semaine, la Schtroumpf bleue m’a dit: «Pour skier, il faut des vrais skis!». Et elle m’a prêté les siens.

Alors, est ce parce qu’ils sont fartés et aiguisés ou est ce parce qu’ils ont été dressés de main de maître, mais ses skis m’obéissent. Ça tourne tout seul ; même les mélèzes s’écartent à mon passage, la pente s’adoucit… Que du bonheur! « 

Bénedicta :

« Et v’là la semaine passée…
Y’a plus qu’à rentrer …. rendez-vous l’année prochaine : j’ai racheté une nouvelle paire de chaussures.
Paraît que si on en prend soin, y’en a pour 10 ans ….. « 

Sommet de Plane, un des plus beaux itinéraires ("run" en français !)de Montgenèvre

Sommet de Plane, un des plus beaux itinéraires (« run » en français !)de Montgenèvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.