Shimano et Riesling

Ah il avait de la cuisse ce week-end ! Et pourtant les prévisions météo annonçaient un très fort taux d’humidité avec une tendance à la formation de pourriture (pas très noble !) sur les pneus de vélo.

En effet pour la première fois, à l’initiative de Cécile & Loïc, OXYGENE s’est lancé dans un mélange … euh pardon, un assemblage de 2 activités qui semblaient ne pas aller ensemble : la rando VTT et la dégustation de vins dans les caves alsaciennes.

IMG_5343

Après une mise en bouche un tantinet astringente le samedi après midi, comprendre une montée impossible sur sentier rocheux, avec un sérieux arrière goût d’acidité dans la cuisse, la re-descente ayant presque un goût de bouchon tant le sentier était étroit et la troupe de vététistes charnue et gouleyante.

image_corrig11

Après une visite à la cave coopérative de Ribeauvillé il a fallu laisser reposer toute une nuit ; pas sûr que tout le monde ait pensé à faire faire régulièrement un quart de tour aux chaussettes pour que les levures se déposent mais bon le grand cru est encore loin …

P1080416

Le dimanche matin, au programme de la dégustation : une longue descente avec un arrière goût de châtaigne, une visite de châteaux (à conforter, beaux volumes mais prévoir quelques travaux). Avant cela, un passage remarqué au monastère de Dusenbach à l’heure de la messe.

P1080453-1

Pour y arriver, le chemin -le torrent devrait on dire- fut jugé “un peu trop frais” par certains, “surprenant” par d’autres, “Oh Que C’est Raide” (une variante d’auxerrois ?) par les plus grincheux, voire “brut de brut(e)” comme quoi la dégustation n’est pas qu’une affaire de palais. Une chose est sûre c’est que tout le monde arriva au sommet de la côte … rôti.

P1080428

Dans la folle descente sur Ribeauvillé à part la somptuosité du paysage d’automne pas grand chose à noter si ce n’est qu’un gamin n’a trouvé rien de mieux que de faire un tonneau -c’est le pays qui veut ça, sans doute…-; n’avait qu’à pas être si pressé, complétement tokay ce gosse là …

P1080459

Ensuite comme il faut savoir arrêter une dégustation avant que ça dégénère, on a laissé reposer le tout dans une arrière cour de Ribeauvillé devant un bon kugelhopf -j’ai vérifié l’orthographe, point besoin de froncer les sourcils- .

A refaire absolument l’an prochain ! Qui a dit qu’OXYGENE était un club de brutes ?

Une excellente adresse pour les amoureux de gîtes confortables associés à une bonne table et le tout sans se ruiner : La Clausmatt

Portfolio

 

Suivez moi

Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.
Suivez moi

Les derniers articles par Thierry (tout voir)

A propos Thierry

Formateur ski de randonnée, accompagnateur montagne, animateur de formations "GPS et applis smartphone pour l'orientation en milieu naturel", un des co-fondateurs d'Oxygène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.